Une esthéticienne vous recontacte


Bonjour ! L'institut en ligne est ouvert de 9h à 19h du lundi au vendredi. Nous ne sommes pas disponibles pour le moment mais laissez-nous un message et une esthéticienne vous recontactera pour vous conseiller dans votre choix de produits.

Une esthéticienne vous recontacte

Cap sur l'extraction végétale pour tirer le meilleur des plantes

[Rédaction : Dr. Nicolas Rohrbacher]

L’extraction végétale, c’est presque comme faire du café

Pour tirer le meilleur des plantes, il faut passer par plusieurs étapes techniques : le séchage, le broyage, le choix du type d’extraction et des conditions utilisées (durée, température…), la concentration, la purification…

Pour comprendre le processus, un Phytoboomer peut comparer ces différentes étapes à la préparation du café le matin dans sa cuisine. Evidemment, Les Laboratoires Phytodia ne fabriquent pas de café, mais utilisent un processus similaire pour extraire le meilleur des plantes qui composent notre herbier, comme la sarriette ou l'alchémille. 

Préparer l’extrait végétal

Le broyage et le séchage sont à rapprocher de la torréfaction et la mouture du café. Aux Laboratoires Phytodia, nous utilisons des plantes broyées (comme votre café en poudre) qui sont ensuite mises en contact répété avec un liquide soigneusement sélectionné (comme l'eau, préalablement chauffée). Nous pouvons par exemple utiliser l’appareil Soxhlet : il permet de réaliser une technique d’extraction de type percolation. Le liquide obtenu est un extrait végétal ! Dans votre cuisine, c’est du café !

Les molécules sont transférées de la plante au liquide, qui se colore

Système de réfrigération du Soxhlet "en serpentin"

Isoler les molécules d’intérêt

Le liquide est ensuite évaporé, ce qui permet d’obtenir un extrait concentré en actifs végétaux. Cet extrait est un mélange complexe de plusieurs centaines, voire milliers de molécules. Notre savoir-faire nous permet, par différentes étapes de purification, de réduire à plusieurs dizaines de molécules puis si nécessaire à une seule molécule purifiée.

Par analogie avec le café : grain de café -> expresso -> caféine

Séparation de la chlorophylle (en vert)

Appareil de séchage par évaporation-concentration sous vide

On obtient ainsi des actifs naturels, prêts à être mis en valeur par les formulateurs ! C’est maintenant à eux de concevoir la formule la plus adaptée à accueillir ces précieux actifs. Un autre processus commence, celui de la formulation !

Articles en relation