Minceur, cellulite et perte de fermeté

Affiner sa silhouette, c’est une affaire compliquée qui nécessite une approche ciblée.

Mincir signifie éliminer de la masse graisseuse, qui est stockée au sein de cellules dédiées :
les adipocytes. L’accumulation des graisses provoque ce qu’on appelle communément les
bourrelets ou la culotte de cheval.


Contrairement aux idées reçues, la cellulite n’est pas réservée aux personnes en surpoids !
C’est un état inflammatoire localisé au niveau des adipocytes. Cette inflammation provoque
une dégradation du tissu cutané.
Attention : la cellulite ne doit pas être confondue avec les vergetures, qui sont des cicatrices
dues à un étirement trop rapide de la peau qui se déchire (lors de changement physiques
brutaux comme une grossesse).


La perte de fermeté résulte ainsi de la dégradation du tissu cutané provoquée par
l’inflammation locale (la cellulite) et peut être amplifiée par la présence d’excès de graisses :
on parle de peau d’orange, car les adipocytes gonflés sous la peau lui donnent cet aspect.

Pourquoi j’accumule de la graisse ?


Il est tout à fait normal de stocker des graisses : il s’agit de la principale réserve d’énergie de
notre organisme. Lorsque les entrées de graisses sont supérieures aux sorties, l’excès est
accumulé dans les adipocytes.


Qu’est-ce que la cellulite ?


Provoquée par la persistance d’une inflammation chronique localisée au niveau des cellules
graisseuses de la peau, la cellulite est la conséquence d’une mauvaise alimentation, du stress
oxydant ou de prédispositions génétiques. C’est pourquoi elle peut tout à fait exister en
l'absence de surcharge pondérale et/ou obésité !


Pourquoi ma peau se relâche ?


Les conséquences du phénomène inflammatoire localisé auquel s'ajoute également les
effets délétères du stress oxydant vont dégrader le tissu de soutien responsable de la
fermeté de la peau et entrainer son relâchement.


Comment lutter ?


Pour mincir, il faut brûler efficacement les graisses stockées dans les adipocytes. Pour lutter
contre la cellulite et l’aspect peau d’orange, il faut agir à la source de l’inflammation
localisée à l’aide de puissants anti-oxydants qui vont prévenir les conséquences néfastes du
stress oxydant sur les adipocytes et le tissu de soutien cutané.



Articles en relation