Les allergènes dans les cosmétiques et leur réglementation

Actualisé : 26/09/2022

Les cosmétiques qu’ils soient conventionnels ou d’origine naturelle possèdent bon nombre de propriétés dont les allergènes. Ces derniers peuvent impacter la bonne santé des utilisateurs.
Pour protéger les consommateurs, les allergènes présents dans les cosmétiques sont donc naturellement soumis à des réglementations qui évoluent avec le temps.

Qu’est-ce qu’un allergène dans les cosmétiques ?

Les allergènes cosmétiques sont des substances présentes dans de nombreux produits cosmétiques. Elles proviennent essentiellement des ingrédients parfumants utilisés dans les produits cosmétiques (parfums, huiles essentielles…)

 

Les risques pour les consommateurs : que faire en cas d’allergie ?

En cas de réaction cutanée suite à l’utilisation d’un produit cosmétique (gel douche, parfum, crème de soin…), l’utilisateur pourra effectuer un diagnostic chez un dermatologue, qui sera confirmé par un test dit « fragrance mix », permettant de mettre un nom sur l’allergène en cause. Ensuite, la simple lecture de la liste des ingrédients permettra à l’utilisateur d’éviter l’utilisation du produit auquel il présente un risque d’intolérance. 

 

Liste des allergènes dans les cosmétiques

Ces substances allergènes, au nombre de 26, sont de petites molécules volatiles et odorantes, qui peuvent dans de rares cas (entre 0.5% et 5% de la population) provoquer sur certaines peaux sensibles des réactions allergiques sur le site d’application, immédiatement après l'utilisation. C’est pourquoi, afin d'informer les utilisateurs de ces produits de leur présence, celle-ci doit obligatoirement être mentionnée sur l’étiquetage des produits. 

Voici la liste complète de ces 26 molécules : 

  • Alpha-Isomethyl ionone
  • Amyl cinnamal
  • Amylcinnamyl alcohol
  • Anise alcohol
  • Benzyl alcohol
  • Benzyl benzoate
  • Benzyl cinnamate
  • Benzyl salicylate
  • Butylphenylmethylpropional
  • Cinnamal
  • Cinnamyl alcohol
  • Citral
  • Citronellol
  • Coumarin
  • Eugenol
  • Farnesol
  • Geraniol
  • Hexyl cinnamal
  • Hydroxycitronnellal
  • Hydroxyisohexyl 3-cyclohexene carboxaldehyde
  • Isoeugenol
  • Limonene
  • Linalool
  • Methyl 2-octynoate
  • Evernia prunastri (Oak moss)
  • Evernia furfuracea (Tree Moss).

 

Méthodes d’analyse des allergènes

Afin de permettre aux fabricants d’identifier la présence de ces allergènes dans leurs produits cosmétiques, il existe une technique d’analyse très spécifique appelée Chromatographie en Phase Gazeuse. Grâce à celle-ci, ils peuvent connaître quelles molécules parmi les 26 sont présentes dans un produit et le mentionner ensuite sur l’étiquetage.

La réglementation autour des allergènes dans les cosmétiques

Suivant l’avis rendu par le Comité Scientifique européen pour la sécurité des consommateurs (SCCS) en 2012, le projet de « Règlement Allergènes » a été déposé le 15 septembre 2022 par l’Union Européenne. Celui-ci prévoit de porter la liste des allergènes à 82, alors qu’elle actuellement de 26. Ainsi, 57 substances et 25 extraits naturels seront désormais à contrôler obligatoirement au sein des matières premières et ingrédients cosmétiques, ainsi que dans les produits finis et être indiquées sur leur emballages. 

Voici la liste complète de ces allergènes, incluant les isomères

  • (-)-beta-pinene
  • (+)-alpha-pinene
  • (+)-carvone
  • (e)-beta-damascone
  • 3-methyl-5-(2,2,3-trimethyl-3- cyclopentenyl)pent-4-en-2-ol (ebanol 1 & 2)
  • 3-propylidene phthalide
  • Alpha-acetylcedrene (methyl cedryl ketone, vertofix cœur)
  • Alpha-damascone (tmchb)
  • Alpha-isomethyl ionone (gamma-methyl ionone)
  • Alpha-terpinene
  • Amyl cinnamal/alpha-amylcinnamaldehyde (amylcinnamic aldehyde)
  • Amyl salicylate
  • Amylcinnamyl alcohol (alpha-amyl cinnamic alcohol)
  • Anise alcohol/4-methoxybenzyl alcohol (anisyl alcohol)
  • Benzaldehyde
  • Benzyl alcohol
  • Benzyl benzoate
  • Benzyl cinnamate
  • Benzyl salicylate
  • Beta,beta,3-trimethyl-benzenepropanol (majantol)
  • Beta-caryophyllene
  • Beta-damascone
  • Beta-santalol
  • Butylphenyl methylpropional (lilial)
  • Cananga odorata
  • Cedrus atlantica
  • Cinnamal (cinnamic aldehyde, trans-cinnamaldehyde)
  • Cinnamomum cassia leaf oil
  • Cinnamomum zeylanicum bark oil
  • Cinnamyl alcohol
  • Citronellol
  • Citrus aurantium amara and dulcis flower oil
  • Citrus aurantium bergamia peel oil
  • Citrus lemon peel oil
  • Coumarin
  • Cymbopogon citratus/schoenanthus/flexuosus oils
  • D-camphor (camphre)
  • Delta-damascone (rose ketone-3)
  • Dimethyl benzyl carbinyl acetate (dmbca) (dimethyl phenetyl acetate)
  • D-limonene/(r)-(+)-limonene
  • Eucalyptus globulus oil
  • Eugenia caryophyllus oil
  • Eugenol
  • Eugenyl acetate
  • Geranial
  • Geraniol
  • Geranyl acetate
  • Hexadecanolactone/dihydroambrettolide
  • Hexamethylindanopyran (galaxolide 1 & 2)
  • Hexyl cinnamal (alpha-hexyl cinnamaldehyde)
  • Hydroxycitronellal
  • Hydroxy-methylpentylcyclohexene carboxaldehyde (hicc - lyral) major & minor
  • Isoeugenol (e+z)
  • Isoeugenyl acetate/acetyl isoeugenol
  • Jasminum grandiflorum/officinale oil and extract
  • Juniperus virginiana oil
  • Laurus nobilis oil
  • Lavandula oil
  • Linalool
  • Linalyl acetate
  • Lippia absolute
  • Mentha piperita oil
  • Mentha viridis leaf oil
  • Menthol
  • Methyl 2-octynoate/folione (methyl heptine carbonate)
  • Methyl salicylate
  • Myroxylon pereirae
  • Narcissus extract
  • Neral
  • Pelargonium graveolens flower oil
  • Pinus mugo
  • Pinus pumila
  • Pogostemon cablin oil
  • Rose flower oil
  • Rose ketone-4 (beta-damascenone)
  • Salicylaldehyde
  • Santalol (alpha)
  • Santalum album oil
  • Sclareol
  • Terpineol (alpha)
  • Terpinolene
  • Tetramethyl acetyloctahydronaphthalenes (alpha+beta+gamma iso e super)
  • Trans,trans-farnesol
  • Trans-anethole
  • Turpentine
  • Vanillin

Evolution dans le nombre d'allergènes

Si jusqu’à lors, la commission européenne imposait la mention de 26 substances allergènes dans la liste des ingrédients des produits cosmétiques, elles seront désormais au nombre de 57. Dès lors, les fabricants doivent contrôler ces 57 substances allergènes et 25 extraits naturels au sein des matières premières et ingrédients cosmétiques, ainsi que dans les produits finis et les indiquer sur leur emballage lorsque leur concentration dépasse  0,001  % dans les produits sans rinçage et  0,01  % dans les produits à rincer.

Quand cette évolution sur le nombre d'allergènes doit entrer en vigueur ?

Les délais pour se conformer à ces nouvelles exigences sont de 3 ans pour retirer du marché les produits cosmétiques non conformes et de 5 ans pour ces ayant été mis sur le marché avant que les nouvelles dispositions en matière d’étiquetage ne deviennent applicables. La mise en application de ce « Règlement Allergènes » est prévue pour le premier semestre 2023.

Combien d'allergènes seront obligatoirement etiquetés ?

Ce nouveau changement dans le domaine de la cosmétique va porter le nombre de substances allergènes à étiqueter à 82, alors qu’ils ne sont que 26 pour le moment.

Source : cosmeticobs.com

L’impact sur les fabricants

Dès la transposition réglementaire de l’avis du Comité Scientifique Européen pour la sécurité des consommateurs, les fabricants seront en mesure d’adapter leurs étiquetages aux nouvelles exigences de la réglementation européenne, dans le but d’assurer une protection du consommateur toujours plus efficace. De nombreux fabricants ont par ailleurs anticipé cette évolution et réalisent déjà ces dosages d’allergènes selon la liste étendue, car l’enjeu est de taille.

Les solutions apportées par les laboratoires Phytodia

Les laboratoires Phytodia, qui forts de plus de 15 ans d’expérience dans le domaine de l’analyse des molécules naturelles, ont pris les devants de cette évolution réglementaire et proposent une solution adaptée et abordable à destination de tous les fabricants de matières premières et produits cosmétiques, permettant de détecter des seuils de présence extrêmement faibles (moins de 1ppm, soit 0,000001%) pour ces 57 allergènes.

Les dernières actualités concernant les allergènes dans les cosmétiques

Nous contacter

Ajouter un commentaire

Vous devez être enregistré

Cliquez-ici pour s'enregistrer